L’atelier de la Girafe

Dirigé par Ilona Coulom, l’Atelier de la Girafe né à Fontenay-sous-Bois est une compagnie et une école de théâtre destinée aux enfants, aux adolescents, aux adultes, et qui assure une formation artistique dans un esprit de troupe. A travers des textes on apprend à parler, articuler, respirer, écouter, prendre conscience de son corps, de l’espace scénique et du spectateur, exprimer des émotions. Cet atelier est un laboratoire où l’on fait de façon ludique, des recherches, des expériences et des découvertes, sans jamais dissocier les notions de travail et de plaisir. Les élèves grandissent et murissent, et au fil des années plusieurs troupes se sont formées. Queneau, Shakespeare, Molière, Tardieu, Musset, De Vos, Pommerat, Camus ..., guident notre inspiration, et la joie de chaque représentation transforme et soude notre équipe. Cette année la Girafe aura 20 ans ! Ilona Coulom débute sa formation dans les années 80 à l’Ecole Nationale de Chaillot sous ladirection d’Antoine Vitez. Elle a également comme professeurs Jean –Marie Winling et Sophie Loukachevsky. Elle suit ensuite un atelier de Comedia dell’ arte avec Carlo Boso, puis rejoint le théâtre de l’Aktéon où elle est l’élève de Pierre Santini. Elle joue différents rôles au théâtre sur des scènes parisiennes, fait des tournées, et travaille parallèlement pour la télévision et le cinéma. En 2000 elle décide de transmettre ses connaissances et sa passion du théâtre aux enfants. Elle donne à sa troupe le nom de « L’Atelier de la girafe ».

Compagnie  Whisky Time 

La compagnie Whisky Time s’installe en 2012 à Fontenay sous-bois où les principaux membres habitent.  La compagnie crée des spectacles de théâtre contemporain et de marionnettes. Elle défend les auteurs vivants. La compagnie aborde des pièces avec un regard sur l’actualité. Elle est impliquée dans des actions culturelles et de sensibilisation autour de ses spectacles et porte une réflexion sur la place du théâtre dans une ville et au rapport avec le public. Depuis 2012 la compagnie crée « Théâtre sous-Bois », des ateliers de théâtre pour enfants, adolescents et adultes à Fontenay sous-bois. Les spectacles : « Les Présidentes » de Werner Schwab ; « L’amélioration » d'après David Lescot ; Adaptation de « Thérèse et Isabelle » d'après Violette Leduc , Création « Nos combats cosmiques » de Karim Bekouchi, A. Naziri, E. Goldman ; « André » de P. Minyana, « Ma1 » création marionnette et vidéo.

 

 

Passeurs

Depuis

 sa création en 2011, la compagnie PASSEURS a parcouru différents répertoires, de la comédie romantique au drame contemporain. Pour chacune de ces pièces, Stéphane Baroux, le metteur en scène, a cherché un éclairage particulier, donnant à entendre le texte d’une façon nouvelle et inattendue.

 

Spectacles :

2012: Huis Clos de Jean Paul SARTRE

2013: L'âne et le ruisseau d'Alfred de Musset 2014: Le chemin des passes dangereuses de Michel-Marc BOUCHARD 2015: La Grammaire d'Eugène LABICHE

2016: Les Femmes savantes de MOLIERE 2017-2018: La Mouette d'Anton TCHEKHOV 2019: Chacun sa vérité de Luigi PIRANDELLO

2019-2020: Un Homme, une Femme, une ville de Claude SALAMA 2020-2021: Le Tartuffe de Molière.

 La Compagnie Arc-en-ciel 

Cette compagnie basée à la Maison du Citoyen de Fontenay-sous-Bois propose depuis une vingtaine d'années des stages et des ateliers théâtre et d'expression corporelle tout public, avec une spécialisation auprès des enfants. Elle est dirigée par Karine Leroy, comédienne-conteuse. Elle enseigne un théâtre contemporain, basé sur le développement et l’exploration de l’imaginaire via le mouvement et la parole.

 

La Compagnie arc-en-ciel crée également des spectacles de conte tout public, propose des siestes contées, des veillées contes et des performances poétiques créant ainsi des passerelles avec la danse, la musique, la poésie et les arts plastiques. Voici quelques-unes de ses créations qui ont été jouées : « Des étoiles dans l’eau », « La Baba Yaga », « A l’Ombre de mon tepee », « Les ailes de la nuit », « Contes à rebours dansés ».

Compagnie  La Belle Indienne 

La compagnie La Belle Indienne a 25 ans. D’abord un groupe d’étudiants invitant, ou se déplaçant pour les rencontrer, les membres du CIRT Peter Brook et du Living Theatre, ainsi que du Teatr Laboratorium et du Workcenter de Jerzy Grotowski. En 2000 Patrick Thoraval prend la direction de la Cie qui devient une troupe professionnelle : théâtre contemporain et expérimental, contes et mythes traditionnels, poésie, théâtre de tréteaux et théâtre jeune public… 13 spectacles se sont ainsi enchaînés, alternant de petites productions autofinancées et des créations subventionnées associées au théâtre public. Fin 2011 l’équipe se sépare.

Retour aux sources : les « actions physiques » de Stanislavski/Grotowski/Meisner sont remises sur le métier, avec les chants vibratoires et la préparation psycho-physique de l’acteur ; depuis 2015 un axe cinématographique est initié : des courts métrages sont produits et réalisés, des stages et coachings organisés. Un premier spectacle initie ce nouvel axe de recherche et de création : Atlantica, sur des poèmes de Kenneth White. Une nouvelle équipe se forme. Blaise au Cœur du monde est le second volet de ce nouveau cycle. Aujourd’hui nous passons au troisième :Les Encombrants.

La Compagnie du Singe Rouge 

Association de Fontenay Sous-Bois créée en 2008 par des amoureux de la scène désireux de partager leur passion du théâtre : création d’œuvres théâtrales, mise en scène, animation de stages, d’ateliers hebdomadaires et mensuels pour les enfants et les adolescents.

 

Son professeur, Barbara Sadoul, alterne la scène et l'écriture. Elle intervient dans différents lieux depuis 2001 (Salon du Livre, Maison du Citoyen de Fontenay sous-bois, A laFolie Théâtre (théâtre à Paris 11ème), médiathèques, écoles, lycées, maisons de retraite).

Auteure, metteuse en scène, comédienne et spécialiste du fantastique, B. Sadoul a publié ses romans, anthologies thématiques et pièces de théâtre chez plusieurs éditeurs (Librio, Denoël, Bayard, Dervy, Syros, Rivière Blanche, Actusf…). Titulaire d'un doctorat de Littérature Générale et Comparée, elle a préféré développer sa propre activité plutôt que d’enseigner à la faculté. Elle n’a pas oublié, pendant ses années étudiantes, ses rencontres avec le conteur Pierre Gripari qui aimait inventer des histoires à plusieurs. Les différents ateliers de Barbara Sadoul reflètentce plaisir de créer ensemble. Ses pièces de théâtre : “Pustules et sortilèges” (jouée en 2005 et 2008) et “Le Réveil d’une vampirette” (jouée en 2011) sont écrites pour tous les âges.

 

Les dernières créations en revanche de la Compagnie du Singe Rouge sont davantage destinées à un public adulte : “Les trois ex”, une pièce policière de Jacques Sadoul, suivi d’une réécriture du mythe du vampire : “Les Dracula anonymes”, pièce de science-fiction publiée ches ActuSF et créée à la Maison du Citoyen, puis jouée A la Folie Théâtre (Paris 11ème).

 

En projet : pendant le confinement, la Compagnie du Singe Rouge a cherché d’autres façon d’enseigner Des rendez- vous théâtre ont été donnés aux élèves sur téléphone ou tablette. A présent cela fait partie des projets de la Compagnie de poursuivre auprès d’enfants de milieu défavorisé (sur un temps où leur parents accepteraient de leur prêter leur téléphone), ou pour des enfants qui ne peuvent pas se déplacer (hospitalisés, handicap moteur).

ADLIB444

Compagnie associant des artistes confirmés et des talents aux compétences éclectiques et issues d'horizons divers, adlib444 se propose d'investir un champ d'expérimentations et de réalisations artistiques pluridisciplinaires.

A travers des créations originales —dans des domaines variés et connexes— théâtrales, musicales, cinématographiques et des mises en scène d'auteurs du répertoire classique et contemporain, nous désirons proposer à différents publics une approche innovante et originale du monde contemporain, de ses enjeux et de ses problématiques. Nous définissons adlib444 par sa vocation profonde à saisir un temps présent et, à travers l'exploration de différentes pratiques artistiques, à en livrer le sentiment à des publics variés. Nous entendons nous inscrire dans le champ social en allant à la rencontre à la fois des publics, mais aussi d'autres acteurs du champ artistique et culturel,en développant des partenariats avec d'autres compagnies, des maisons de production, des partenaires techniques, des lieux d'art…

Enfin, adlib444, à travers ses actions, entend travailler à abolir des frontières, celles entre les arts à travers une pratique pluridisciplinaire, celle entre les langues en présentant notamment des auteurs anglo-saxons ou québécois ou en traitant des thématiques universelles exprimées à travers des paroles multilingues dans un même texte, celle enfin entre les peuples en invitant des partenaires, tant artistique des compagnies internationales.